Rosa Candida – Audur Ava Olafsdottir

Arnljotur a vingt-deux ans et une grande passion pour les fleurs, particulièrement les roses qu’il a appris à connaître et à cultiver avec sa mère, décédée accidentellement depuis peu.  Il décide de partir vivre quelques mois dans un monastère isolé, pour remettre en état une roseraie, laissée à l’abandon. Son père tente de l’en dissuader et préfèrerait qu’il poursuive ses études, mais rien n’y fait, il est décidé à aller planter sa rose favorite, la Rosa Candida, fleur à 8 pétales, aussi loin que possible. Après un long et tumultueux voyage et quelques semaines de réclusion, Anna, une jeune fille avec qui il a passé une nuit dans une serre, lui annonce qu’elle arrive chez lui, avec Flora Sol, la petite fille de neuf mois née de leur union…

On m’avait dit beaucoup de bien de ce livre… peut-être même un peu trop ! Lobbi (c’est ainsi que le père d’Arnljotur l’appelle) est un personnage très touchant, sensible, qui se cherche, se pose beaucoup de questions sur lui-même et sa relation aux autres. Mais il y a parfois des longueurs, et d’autres personnages, comme Anna ou frère Thomas, mériteraient d’être un peu plus ou un peu mieux mis en valeur.  Un roman à lire juste pour se détendre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s