Rimbaldo – Serge Filippini

Ce roman est construit autour de la photo retrouvée en 2010, montrant Arthur Rimbaud sur la terrasse d’un hôtel à Aden. L’auteur y reprend chacun des personnages et les met en scène, le jour de la prise de ce fameux cliché. Jules, Suel, le gérant du grand hôtel de l’Univers, veut faire une photographie naturelle à des fins publicitaires et convie les français vivant à Aden à poser. Mais la mise en scène ne se fait pas sans mal, entre les retardataires, l’excitation du propriétaire, l’agacement du photographe et la mauvaise humeur de certains. Il finira par réunir Georges Révoil, le photographe, Maurice Riès et Henri Lucereau, des explorateurs venus faire des affaires dans les colonies, Edouard Bidault, photographe établi à Aden et son épouse, Emilie, secrètement amoureuse de Rimbaud, Jules Suel et Arthur Rimbaud, alors contremaître à la maison Bardey. L’auteur invente à chaque personnage une vie, un passé, des ambitions, des sentiments et des humeurs, qui donnent l’ambiance de cette journée particulière où la chaleur est étouffante.

Un roman agréable à lire, rythmé, qui replace le lecteur dans le contexte de la colonisation de la fin du XIXème siècle (la photo date de 1880), mais sans autre intérêt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s