Étiquettes

Chers lecteurs & chers habitués des causeries du mercredi : Notre appel du 18 juin a été entendu !

Nous remercions l’auteur ardennais Jean-François SAINT-BASTIEN qui a accepté – au dernier moment – d’être notre invité le Mercredi 18 juin 2014 à 20h dans l’auditorium de la Médiathèque Voyelles (en remplacement du poète canadien Michel A. Thérien indisponible pour raisons de santé).

À l’occasion du centenaire, il viendra nous présenter « Les animaux dans la Grande Guerre » (éditions Sutton)

ANIMAUX

Les animaux dans la Grande Guerre
« Des poux, des rats, des barbelés, des puces, des grenades, des bombes, des trous d’obus, des cadavres, du sang, de l’eau-de-vie, des souris, des chats, des gaz, des canons, de la boue, des balles, des tirs de mortier, du feu, de l’acier, c’est ça, la guerre ! L’œuvre du diable ! » Otto Dix, peintre et soldat de la Grande Guerre. Dans cette funeste énumération, on trouve quelques animaux, des nuisibles surtout, mais il y en avait bien d’autres sur le front. Ainsi, chevaux, chiens et pigeons avaient un rôle militaire. Présents aux côtés des soldats, ils assumaient des tâches logistiques ou de transmission. Dans cet ouvrage très illustré et très documenté, Jean-François Saint-Bastien déniche les bêtes et bestioles de tout poil qui furent les amies ou les ennemies du soldat. Vous y apprendrez que l’équivalent de la Croix-Rouge existait pour les chevaux et que les chiens aussi étaient réquisitionnés pour l’effort de guerre. Vous découvrirez des héros à quatre pattes et des sauveteurs ailés, ou encore des recettes miracles utilisées pour se débarrasser de la vermine… L’auteur décortique également la symbolique animale utilisée dans la propagande et nous montre comment les soldats rendaient hommage à leurs compagnons d’infortune. Il livre ici une approche originale et inédite de la première guerre mondiale.

Ces dernières rencontres du programme 2013-2014 des Causeries du Mercredi seront suivies comme d’habitude d’un pot de l’amitié.

( Entrée Libre )

à bientôt !

P.S. pour les curieux et les impatients, le livre est d’ores et déjà disponible en Librairie (Librairie Rimbaud de Charleville-Mézières par ex.)

Publicité